HOENN L'UNIVERS DE RUBIS OMEGA ET SAPHYR ALPHA

HOENN L'UNIVERS DE RUBIS OMEGA ET SAPHYR ALPHA

255 256 257 Poussifeu, Galifeu et Brasegali Karura et Cocatrice

Poussifeu et  Galifeu sont inspiré du poulet cracheur de feu, basan.

Il rappelle aussi Karura. ou Basan (波山), également appelés Basabasa (婆娑婆娑) ou Inuhōō (犬鳳凰) , est un oiseauqui vit dans les montagnes de la Province d'Iyo (aujourd'hui dans la préfecture d'Ehime). Selon la description sur l'illustration, il ressemble à un gros poulet et crache du feu.
 

Il vit habituellement dans les bosquets de bambous de niches de la montagne, mais parfois se matérialise dans les villages tard dans la nuit. Lorsque le Basan rabats ses ailes, une étrange bruissements le « basabasa » peut être entendu.
 
 
 

Il tiennent aussi du coq de combat, d'où le double-type




Braségali est inspiré de  La cocatrix, coquatrix, caucatrix ou cocatrice

La  cocatrix est l'une des plus dangereuses créatures de tout le bestiaire fantastique. De manière générale, c'est un coq géant mais qui possède quelques particularités. Sa tête et ses pattes sont celles du coq, mais son corps et sa queue sont ceux du serpent, ses ailes sont également celle d'un volatile mais terminées par des griffes.
 


Elle serait née d'un oeuf de coq couvé par un crapaud et est réputée pour donner la mort d'un simple regard et même transformer les gens en pierre. Elle craint le chant du coq, les belettes et son propre reflet dans un miroir. Elle a souvent été confondue avec le basilic.

 



La  cocatrix est si semblable au Basilic dans la légende qu'il est difficile de faire la distinction entre les deux. Leur naissance est similaire, la créature serait issue d'un oeuf de coq couvé par un serpent ou un crapaud. Le poussin serait alors soit un Basilic soit une cocatrix. La cocatrix hériterait beaucoup plus du coq que du serpent - à l'inverse du Basilic.

 

 

Il renvoit aussi au dieu égyptiens  Râ  Rê ou Ra (fondé sur la reconstruction attestée du coptepar Rīʕu, signifiant celui qui fait) est le dieu du disque solaire dans la mythologie égyptienne. Sa naissance serait attribuée à la déesse Neit, qui aurait mis Rê au monde sous la forme d'un œuf. Rê sortit de l'œuf et fut aveuglé par la lumière. Cette lumière fit couler des larmes de ses yeux, d'où naquirent les premiers hommes. Cependant, d'après Neil Philip dans son œuvreMythes et Légendes, il semblerait que Rê se soit créé lui-même en se nommant, comme il créera les éléments de la vie en les faisant sortir du Noun, l'océan primordial. Il devient la divinité principale sous l'Ancien Empire. Il est souvent représenté avec une tête de faucon sur laquelle est posé le disque solaire protégé par le cobra dressé. Mais il peut apparaître sous bien d'autres formes, comme celle de Khépri, le scarabée bousier symbolisant la renaissance, ou encore sous la forme d'un homme couvert d'or. Rê a également été associé à plusieurs autres dieux comme Amon pour devenir Amon-Rê, ou encore Atoum. Assimilé à Atoum, le dieu d'Héliopolis, il est le créateur de l'univers.



29/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour