HOENN L'UNIVERS DE RUBIS OMEGA ET SAPHYR ALPHA

HOENN L'UNIVERS DE RUBIS OMEGA ET SAPHYR ALPHA

290 291 292 Nincada-ninjask-shedinja, la magie des nombres premiers

La famille des Cicadidae est une famille d'insectes  de l'ordre des homoptères et sont des insectes hétérométaboles (seule la dernière métamorphose sera complète). Le nom vient du grec kiccos (membrane) et de ado (chanter). Il s'agit de la famille des cigales.

 

291Ninjask.jpg


La cigale Cicada orni fait partie de la classe des Insectes, de l'ordre des Homoptères. Elle mesure de 2 à 5 cm. A son stade juvénile, elle atteint 5 à 8 cm.

Sa tête est de couleur bleu gris. Ses deux petits yeux noirs à facettes sont nettement séparés. Ses pattes sont poilues et grâce à ces poils, elles collent aux branches. Ses quatre ailes sont longues, brunes transparentes en forme de losange et avec les veines très visibles. Son corps est de couleur brune.


292shedinja-2.jpg

 Cycle de reproduction 

Les œufs sont pondus en été en France, au collet d'arbustes et d'herbes. A la fin de l'été ou à l'automne les œufs donnent des larves qui vont s'enfouir dans le sol, pour plusieurs années en général.


Période larvaire 

Pendant la période larvaire souterraine, qui dure de 10 mois à plusieurs années, la nutrition se fait sur des racines. Les pattes avant sont munies d'une structure fouisseuse qui lui permet de creuser des galeries. La structure de l'abdomen est telle que l'urine abondante des larves de cigales est canalisée vers les pattes avant, ce qui permet de ramollir la terre.

mue imaginale

Ce n'est que durant la dernière année de sa vie que commence la vie aérienne de la cigale. La nymphe sort de terre et se fixe sur une tige ou un tronc, voire sur une pierre et commence sa dernière mue ou « mue imaginale ». La cigale se transforme alors en insecte adulte dit « parfait », ou imago, pour se reproduire durant seulement un mois et demi.


cigale et nombres premiers

les cigales, plus précisément, celles du genre Magicicada, qui vivent aux États-Unis (À gauche, un Magicicada septendecim, al). Aussi appelées "cigales périodiques", elles possèdent la particularité de ne sortir de la terre que tous les 17 ans (Ou 13 ans pour les variétés du sud des États-Unis) ! En effet, tous les 17 ans, ces cigales (nymphes) sortent de la terre par milliards pendant 2 mois pour se métamorphose en adulte, se reproduire et mourir. Une fois les œufs fécondés, un nouveau cycle de 17 ans démarre. Leur dernière sortie date de mai 2004.

La présence de petits nombres premiers peuvent s'expliquer par leur nature de "petits" nombres, mais la primalité de 13 et 17 joue peut-être un rôle important pour ces cigales. C'est tout de même un cas unique de présence de grands nombres premiers en biologie.

S.J. Gould (paléontologue de son métier, vulgarisateur de la théorie de l'évolution de Darwin) propose une explication dans son livre "Darwin et les grandes énigmes de la vie".
Cette période de 13 ou 17 ans permettrait aux cigales de se prémunir de l'attaque potentielle de prédateurs aux cycles plus courts.
En prenant l'exemple d'un prédateur qui vivrait sur un cycle de 4 ans qui découvre un beau jour de mai l'existence de ces cigales au goût merveilleux. Pour pouvoir les manger à nouveau, il faut attendre que les cycles des deux insectes coïncident à nouveau. L'intérêt de la primalité de 13 ou 17 est ici : la cigale 17-périodique et son prédateur 4-périodique ne pourront se retrouver que dans 68 ans (17×4). Ces cycles premiers permettrait donc de limiter les coïncidences de rencontres entre les cigales et leur prédateurs.


EN CHINE SYMBOLIQUE 

 
On place dans la bouche des morts une cigale en jade, symbole de vie éternelle et de résurrection dans l'au delà


29/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour